La France et ses régions. Ou plutôt « Paris contre régions ». C’est le match et l’opposition qui revient souvent dans les discussions. Le baromètre des territoires 2019, mené par Elabe et l’Institut Montaigne, pourrait bien apporter une autre vision des choses. Dépassons la discussion de comptoir et intéressons-nous aux parcours de vie des Français à travers les fractures sociales et territoriales.

De quoi changer la vision du match « Paris Vs. Régions« , souvent abordé sous un angle négatif, et laisser place à l’optimisme sous oublier certaines réalités.

%

des Français déclarent être heureux

%

trouvent qu'il fait "bon vivre" dans leur ville

%

des interrogés sont attachés à leur région

Des Français qui, quand on leur parle de vie personnelle, se considèrent comme heureux. Un sentiment positive qui se retrouve également dans leur lieu de vie lorsqu’on leur demande si il y fait bon vivre. Même si les points de fragilité et de pessimisme apparaissent quand il s’agit de parler de sujets de société, d’économie, de pouvoir d’achat ou encore d’avenir… Les territoires restent un point rassembleur.

Partir en région : quelle région / ville choisir ?

Vous souhaitez partir de Paris mais vous hésitez sur la destination, que ce soit la région ou la ville ? Nos guides pourront surement vous aider !

Choix de vie & mobilités : 4 profils de Français

La mobilité et le choix de vie est un sujet vécu de différente manière en fonction de chaque situations. Ce baromètre permet notamment d’identifier 4 profils types de Français qui se côtoient au sein de tous les territoires en France.

Les Affranchis, avec une mobilité choisie

Des Français affranchis de toute attache territoriale qui ont la possibilité de réaliser leur projet de vie, avec des moyens pour surmonter les obstacles qui s’imposent à eux.

affranchis mobilité territoire

Les Enracinés, avec une enracinement choisi

Un profil de Français qui ont choisi leur enracinement dans leur région. Un lieu de vie qu’ils ont choisi et où ils sont heureux de vivre.

enracinés mobilité territoire

Les Assignés, avec un enracinement contraint

Des Français qui subissent majoritairement les problématiques et inégalités de notre société. Ils se retrouvent souvent bloqués dans leur région et leur environnement social.

assignés mobilité territoire

Les Français sur le fil, avec une mobilité subie

Un profil de Français qui a du mal à s’affranchir de sa situation pour pouvoir répondre à son envie de mobilité sociale et territorial.

  • Surreprésentation proche de la catégorie sociale de sa région
  • Avec une mobilité subie, qui suit l’emploi
  • Surreprésentés en région Hauts-de-France et Centre-Val de Loire
sur le fil mobilité territoire

Baromètre des territoires 2019 par région

Nous vous proposons de lire notre résumé, région par région, de ce baromètre des territoires 2019, mené par Elabe et l’Institut Montaigne.

« « Bonheur privé, malheur public » résume donc bien le leitmotiv d’une France non pas scindée entre métropoles et zones rurales, mais selon le rapport que les citoyens entretiennent à leur territoire, et en particulier le fait qu’ils aient choisi – ou non – d’y vivre au quotidien. C’est donc plutôt le fait de choisir le territoire dans lequel on se trouve, plutôt que les caractéristiques du territoire en lui-même, qui permet de répartir les Français au sein des 4 profils (Affranchis, Enracinés, Assignés, Sur le fil) que nous avons dessinés. »