La tendance « Partir de Paris, vivre en région » fait de plus en plus parler d’elle. La recherche d’un cadre de vie plus qualitatif, la fin d’une vie trop stressante et polluée à Paris… De nombreux facteurs sont à l’origine des envies de départs de Paris. Pourtant, sans un projet construit et bien ficelé, partir vivre en région peut amener à retour forcé vers la capitale… Zoom sur les déçus et les naufragés de la vie en région.


Rater son changement de vie en région : 5 choses à savoir

C’est ce que l’on pourrait appeler un échec. Celui de rêver de partir de Paris pour partir vivre en région… pour finalement ne pas s’acclimater à sa nouvelle vie et être obligé de revenir sur Paris pour différentes raisons. Comment ne pas rater son changement de vie en région ? Pas de règle, pas de recette magique… mais plutôt des choses à savoir, des espoirs à ne pas avoir, des réalités à connaitre. Pour partir en région et éviter les déceptions, les désillusions et le naufrage, voici 5 choses que vous devriez garder en tête.

Se laisser guider par la seule envie de « quitter Paris »

L’erreur que l’on ne cesse de répéter : avoir envie de quitter Paris n’est pas une bonne raison pour le faire. Le ras-le-bol, l’envie de dire stop, l’agacement, l’épuisement… Tous ces ressentis ne peuvent être le moteur d’un changement de vie, notamment de déménager en région pour changer de cadre de vie.

La solution ? Le moteur de votre projet de départ de Paris doit prendre racine dans l’envie d’autre chose, l’envie d’une nouvelle vie, l’envie d’un nouveau départ. Et non pas dans le rejet d’une vie à Paris, d’un ras-le-bol du quotidien ou d’un épuisement grandissant.

Penser que l’herbe est plus verte ailleurs

C’est souvent un grand classique qui émerge, à juste titre, après la période estivale. On le dit souvent : vos vacances vont vous donner envie de quitter Paris ! Sauf qu’il faut faire attention à ce piège… Une semaine de vacances dans une belle région de France et vous voilà pris à rêver d’une autre vie, loin de Paris. Ce moment où l’on idéalise une ville ou une région, le syndrome qui nous amène à penser que l’herbe est toujours plus verte ailleurs. C’est faux !

La solution ? Restez lucide sur la vie qui vous attend en région. Partir vivre en région, c’est se diriger vers une nouvelle vie, pas une vie idéale. En région, il y a les bons et les mauvais côtés, les avantages et les inconvénients. Comme à Paris. Alors restez clairvoyant !

Ne pas avoir conscience des réalités de l’emploi

À moins d’en avoir les moyens, changer de vie va vous amener à réfléchir votre mobilité professionnelle. Car l’un des principaux freins au départ de Paris, c’est l’emploi. La nécessité de changer d’emploi, voir même de métier pour ceux qui envisage une reconversion. Travailler en région, c’est faire face à certaines réalités concernant le marché de l’emploi local.

La solution ? Prendre le temps d’étudier le marché de l’emploi dans la région que vous ciblez. Sondez, recherchez, postulez, discutez, échangez, observez… Tout est bon à prendre concernant les salaires, les secteurs prédominants d’une région, les entreprises implantées, les écosystèmes et dynamiques locales. Donnez-vous une longueur d’avance en faisant des recherches sur les opportunités professionnelles qui peuvent vous être offertes dans la région visée.

Facile pour l’un, compliqué pour l’autre

On peut partir seul. Mais parfois, partir de Paris se fait à deux, en couple. Même si l’envie et la décision sont communes, les difficultés peuvent être différentes pour chaque membre du couple. Le cas classique concerne la mutation de l’un, lorsque l’autre suit… et risque parfois de rencontrer des difficultés à trouver un nouvel emploi. C’est pourquoi l’intégration et la problématique de l’emploi du conjoint est souvent primordial pour une installation durable dans une nouvelle ville.

La solution ? Envisagez toutes les opportunités et possibilités professionnelles pour les deux conjoints, surtout si l’un des deux suit l’autre. Partir à deux, c’est aussi penser à deux.

Ne pas anticiper l’aspect financier

Basculer en région, c’est changer de vie mais c’est aussi… un déménagement, un changement de logement, un nouvel achat, une nouvelle caution à avancer, des meubles à acheter, une voiture à acheter, etc. Changer de vie et déménager en région, c’est une transition qui a un coût. Ce qui demande un peu d’anticipation et de réserve financière pour bien vivre votre bascule.

La solution ? Faites des économies pour faire face aux dépenses engendrées par votre déménagement et votre emménagement. Bien anticipée et organisée, cette transition peut approcher de l’opération blanche mais nécessitera toujours une avance de trésorerie.

Vous savez tout ! Ces bons réflexes vous permettront donc d’éviter les pièges d’un départ de Paris en région. Ne pas louper son changement de vie, c’est éviter le retour forcé sur la capitale pour des raisons financières, d’emploi ou encore d’intégration. Organisez-vous, persévérez et vous y arriverez !

Photo by Andrea Piacquadio from Pexels

Guide pratique : L'essentiel pour quitter Paris !

Ressources, conseils, bons plans, témoignages... Le guide pratique à télécharger, moins cher qu'une pinte à Paris 16 ou qu'un abonnement navigo !

Disponible le 18 octobre prochain.

Vous êtes abonné(e) !