pieges-erreurs-quitter-paris

Quitter Paris : les erreurs à ne pas commettre

C’est un grand classique, partir de paris pour vivre en région est un grand rêve pour beaucoup ! Un rêve qui peut se transformer en vrai cauchemar si vous tombez dans certains pièges. Il s’agit à la fois d’être lucide sur les réalités de certaines régions, d’envisager son projet de manière claire et d’être conscient que, comme tout projet, vous vous confronterez à des difficultés (que vous surmonterez !).

Top 4 des pièges à éviter quand on quitte Paris

Erreur n°1 : idéaliser votre destination en région

L’herbe a toujours l’air plus verte chez le voisin. Par exemple, on oppose souvent la grisaille parisienne au soleil brulant du sud de la France. Sauf qu’il n’y a pas que ça dans le sud ! D’autres réalités sont à prendre en compte comme le logement, le marché du travail, les commerces, etc. Alors n’idéalisez pas votre future région. Persistez dans vos désirs et vos envies, mais ne croyez pas aux fantasmes et à la région idéale !

Erreur n°2 : ne pas être lucide sur les opportunités professionnelles

L’un des plus gros challenges lorsque l’on décide de quitter la capitale, c’est l’emploi. Votre projet professionnel est un élément clé et la réalité de certaines régions ne joue par forcément en votre faveur. Il est donc impératif de regarder le marché de l’emploi en région : installez des alertes sur les offres d’emploi de votre domaine et informez-vous sur la dynamique d’une région. Il n’est pas rare de voir un couple partir en région et, un an plus tard, un seul des deux a trouvé un emploi…

Erreur n°3 : être trop pressé

Metro, boulot, dodo. On se réveille un jour avec une envie brulante de quitter Paris. C’est tentant, mais non ! Attention aux plus pressés et impatients, tout plaqué pour partir en région sur un coup de tête peut être un très mauvais choix. Difficulté à retrouver un emploi, déception de la vie en région… Vous pouvez vite regretter votre choix. Alors prenez le temps de murir votre projet de départ, vous n’en tirerez que du positif !

Erreur n°4 : Trop attendre…

Et finalement… N’attendez pas trop ! Tout est question d’équilibre. On vous rappelle toujours qu’un départ de Paris doit se murir, se prévoir et s’organiser. Pour autant, dès lors que vous vous sentez prêt, lancez-vous ! Mettez-vous en mouvement, prenez le taureau par les cornes et organisez concrètement votre départ. Il n’y aura jamais de moment idéal pour partir, alors créez vous-même le moment le plus propice !