L’histoire de Clément Cusseau nous emmène dans la ville de Lyon, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Après 8 ans sur Paris, et de longue discussion avec sa compagne, ils décident de changer de vie et partir s’installer à Lyon ! Il nous raconte son histoire.


Commençons par le début, comment êtes-vous arrivé sur Paris et pour quoi faire ?

Je suis arrivé à Paris en juillet 2011 après avoir trouvé du travail. Mes deux frères y vivaient, et j’ai ensuite pris mon propre logement quand ma situation professionnelle l’a permis.

Combien de temps avez-vous vécu à Paris et quelles raisons vous ont poussé à quitter cette ville ?

Je suis resté à Paris environ 8 ans. J’ai décidé de partir en concertation avec ma compagne, pour plusieurs raisons :

  • le prix des logements
  • les transports en commun que nous ne supportions plus
  • l’attitude négative de la ville
  • les foules systématiques, les afflux de touristes, le sentiment de devoir toujours faire la queue…
  • le climat (grisaille, froid…)

En résumé nous voulions retrouver l’ambiance d’une ville à taille humaine, les plaisirs de se promener tranquillement, de pouvoir marcher pour se déplacer.

Maintenant que vous avez quitté Paris, où êtes-vous installé ? Dans quoi travaillez-vous ?

J’habite désormais à Lyon mais je n’ai pas encore changé de travail. Je continue mes fonctions en télétravail depuis chez moi.

Quitter Paris : comment vous êtes-vous décidé et avez-vous franchi le pas ?

Nous avons beaucoup échangé avec ma compagne, durant environ une année. J’en ai ensuite parlé avec mon employeur qui a encouragé ma démarche. Quand les conditions se sont réunies, il n’aura suffit que de se lancer et en quelques semaines nous avions quitté Paris pour Lyon, ville de culture que ma copine connait très bien pour y avoir fait ses études.

Lyon était vraiment le choix idéal pour nous, car il s’agit d’une ville agréable, à proximité de la mer, la montagne, la campagne… Nous apprécions sa gastronomie, ses quartiers, son rapport au cinéma et à la culture en général.

Quels sont les points positifs de votre nouvelle vie à Lyon ?

Son climat, le fait que nous puissions faire énormément de choses en marchant, le fait que nous ne fassions jamais la queue, que les rues sont encombrés sans pour autant nous étouffer, que les gens y soient globalement plus positifs à Paris, le sentiment que nous pouvons ici nous satisfaire de choses plus simples, que nous n’avions rien à prouver au regard des autres.

Quels sont les points négatifs de la vie lyonnaise ?

À ce jour j’en liste très peu : le fait de télétravailler ne me permet pas de faire beaucoup de rencontres, et m’éloigne de ma famille à Lille. Au-delà, je n’y vois que des avantages.

Quelles sont vos bonnes adresses / coups de coeur dans votre nouvelle ville ?

Il y en a tellement… Les bouchons sont à essayer (viser ceux détenant le label officiel, et non les contrefaçons pour touristes), le Délicatessen (un restaurant spécialisé dans les viandes braisées), le ramen Djizan sur les quais de Saône)… Globalement il est plus difficile de mal manger que l’inverse à Lyon.

Je recommande également l’Institut Lumière et sa fabuleuse librairie, le musée de la Résistance, les boutiques de manga de la rue Victor Hugo et les bars à jeu dispersés dans toute la ville.

Et plus généralement se promener, que cela soit sur la Presqu’île, le vieux Lyon et la montée vers Fourvière, ou encore le parc de la Tête d’Or, il y a toujours des choses à voir.

Quels conseils donneriez-vous aux parisiens désireux de partir ?

Le conseil que je donne est le suivant : si vous voulez partir, partez ! N’attendez pas qu’il soit trop tard, que vous ayez ce regret. Je pense que dans la grande majorité des cas il y aura des solutions : des amis peuvent vous aider, les démarches sont un peu stressantes mais en rien compliquées.

Bouger de Paris à Lyon m’a permis de réduire par deux mon loyer et paradoxalement d’augmenter de 2,5 fois la surface de mon appartement ! Je me sens moins fatigué, plus entreprenant et de manière générale plus positif qu’avant.

Beaucoup se sentent mal à Paris mais il y a aussi la peur de ne pas trouver de travail ailleurs. Je travaille dans la culture, je ne vais pas prétexter que ce domaine n’est pas centralisé sur Paris, mais j’ai fait le choix de bouger quitte à changer de voie, car mon épanouissement personnel est devenu à mes yeux plus important que mon travail. Je n’ai pas une seule fois regretté mon choix, et mes quelques aller-retour sur Paris n’ont fait que conforter mon choix. Il me serait impossible je pense de faire machine-arrière.

Merci à Clément pour son témoignage, passionnant et plein de conseils !

Avis
Le
Par
S'installer à Lyon
Notes
51star1star1star1star1star