Découvrez le guide ultime ❤️

Nous avons découvert le projet de Carène et son conjoint lorsqu’elle le partageait à notre communauté : quitter Paris et se lancer dans la construction d’une tiny house. Notre curiosité nous a fait questionné Carène qui a gentillement pris le temps de répondre à nos questions et nous partager ce projet inspirant !


Commençons par le début, quand êtes-vous arrivée à Paris ?

Je suis née et j’ai grandi à Paris 🙂

Combien de temps êtes-vous resté sur Paris et quelles raisons vous ont poussé à partir ?

Nous sommes restés 36 ans. Mon conjoint m’a toujours dit qu’il préférerait vivre à la campagne. Il rêve d’être fermier et d’être entouré de verdure pour faire de la permaculture. Nous devions déménager en région afin d’aménager un van pour voyager. Mais durant le 1er confinement, il m’a dit qu’il préférerait construire une maison en bois, une tiny house. Je me suis renseignée et quand j’ai découvert l’état d’esprit éco-responsable derrière le concept j’ai été tout de suite conquise !

Maintenant que vous avez quitté la capitale, comment avance votre projet ?

Nous vivons dans un gîte à Chadurie en Charente le temps de la construction de notre tiny house. Nous sommes entourés de verdure et d’animaux. Nos hôtes sont adorables. Nous travaillons toute la semaine sur notre chantier dans l’atelier de constructeurs de tiny houses.

tiny house YoucaHOME carène tchong

Comment vous êtes-vous décidé et avez-vous franchi le pas ?

Au début, quand on voulait vivre en région pour aménager notre van, nous avions opté pour la région toulousaine. Moins chère que Bordeaux mais idyllique par son emplacement entre mer et montagne. Quand nous avons choisi d’être accompagnés pour notre auto-construction, nous avons découvert la Charente. Nous avons rapidement trouvé le gîte juste avant le démarrage. Tout s’est parfaitement enchaîné.

Quels sont les points positifs de votre nouvelle vie en région ?

Nous avons un automne idyllique, beaucoup de soleil depuis notre arrivée il y a 3 semaines. La Charente est très vallonnée et offre des reliefs très agréables. Nous avons des levés et des couchers de soleil splendides. Nous sommes très heureux chaque matin lorsqu’on ouvre nos rideaux de témoigner de ce spectacle quotidiennement et sur le chantier.

Quels sont les points moins positifs ?

Nous sommes en pleine campagne, pas ou peu d’activités possibles. Le contexte actuel le permet encore moins. Un petit restaurant de temps à autre nous manque mais il n’y a pas d’applications de livraison de repas ici haha! On est un peu loin de tout mais c’est à la fois ce qu’on apprécie le plus. Cette quiétude permanente et ces paysages qui changent de couleur à longueur de journée. On ne s’en lasse pas !

Quels conseils donneriez-vous aux parisiens qui veulent partir et s’inspirer de votre parcours ?

Le mieux c’est de se lancer rapidement sans tout prévoir à l’avance. Le temps permet à la peur et à l’appréhension de s’installer. Lancez-vous ! Votre seul regret sera de ne pas l’avoir réalisé plus tôt. À la fois c’est un tel grand écart que ça permet aussi d’apprécier davantage ce vers quoi vous tendez. Vivez vos rêves, le reste suivra 🙂

Merci à Carène pour son inspirant témoignage ! Suivez leur projet de Tiny House sur Youtube, Instagram, Facebook et leur site web.

Tags :

Besoin d’aide ou de conseils ?

Écouter. Conseiller. Partager.

Nous accompagnons gratuitement votre mobilité et votre départ de Paris.

S'abonner à la Newsletter PartirDeParis

Recevez des ressources pour vous aider dans votre projet de départ de Paris !

Vous êtes abonné(e) !