L’histoire de Charlotte Devillers nous emmène dans la région PACA. Après avoir décidé de quitter Paris et de s’envoler vers le Canada, elle et son conjoint ont, avant ça, déménagé à Antibes. Elle nous raconte sa transition en région !

Comment êtes-vous arrivée sur Paris et pour quelle raison ?

Juste après mon diplôme en 2012, je cherchais un travail dans le web marketing dans toute la France. J’ai trouvé mon premier poste à Paris.

Combien de temps êtes-vous restée et qu’est-ce qui vous a poussé à quitter la capitale ?

Je suis restée 5 ans. Avec mon conjoint, il était clair qu’on ne resterait pas à Paris toute notre vie. On partait de plus en plus les weekends et avant de prendre le train pour rentrer à Paris le dimanche soir, on avait une boule dans le ventre. Il y a eu le retour de week-end de trop, on a démissionné dans la semaine. Les raisons? Trop de stress, de pollution, de gens, les transports horribles, le manque de la nature, l’insécurité et les après attentats qui ont été difficiles à gérer.

Vous avez quitté Paris, où habitez-vous maintenant ? Racontez-nous votre nouvelle vie.

On devait partir de Paris pour immigrer à Vancouver, Canada. Mais on ne pouvait même plus tenir les quelques mois qui restaient avant notre départ. On est alors parti à Antibes. Depuis Paris, j’ai trouvé un job en faisant un entretien par Skype, dans mon domaine et mon conjoint à continuer a travailler pour sa boîte en télétravail 3 mois, avant de trouver un contrat dans son domaine également. Sophia Antipolis est un pôle tech où il y a pas mal de travail dans l’IT. On est resté 9 mois avant de prendre notre envolé a Vancouver où on habite depuis 1 an et demi.

Partir de Paris : comment vous êtes-vous décidé et avez-vous franchi le pas ? Comment choisir la ville ?

Comme je le disais plus tôt, on ne s’est jamais projetés vivre à Paris on le subissait vraiment. Ça faisait longtemps qu’on en parlait mais le boulot nous retenait, jusqu’à ce qu’on décidé que le boulot c’est pas le plus important quand notre état de santé se dégrade a cause du stress. Le déclencheur c’est quand on a commencé a réellement s’écouter et arrêter de faire l’autruche. On voulait vivre en bord de mer pour faire de la voile. Et quitte a faire, profiter du soleil! On a regardé nos différentes options en France par rapport au travail et au logement. Mon conjoint me dit a l’époque qu’il est souvent contacté sur LinkedIn pour Sophie Antipolis. On a décidé de trouver un logement sur la côte d’azur, aux alentours d’Antibes.

Quels sont les points positifs de votre vie à Antibes ?

La mer, le soleil, des qu’on sort du boulot on fait de la plongée de mai a novembre, il y a la montagne a proximité qui permet de faire du ski, des raquettes et de l’alpinisme l’hiver. On adore la randonnée, il y a de quoi faire dans la région. La nourriture est excellente. Proximité de l’aéroport de Nice, de l’Italie et de la Corse. TGV à Antibes. Et du travail dans l’IT.

Quels sont les points négatifs ?

Les points négatifs : vu qu’on est resté que 9 moins avant de partir pour le Canada on a évité la période touristique mais d’après les locaux, c’est terrible, la population est multiplié par 10! Et le logement: c’est difficile de trouver une location a l’année car les proprios louent leur appartement aux étudiants de septembre à juin, pour ensuite louer a la semaine durant l’été. Pour acheter, ça reste un coin les plus chers de France. Aussi j’ai trouvé que rouler en voiture dans ce coin, c’était une aventure. Les gens sont agressifs et il y a beaucoup de monde. Pour travailler a Sophia antipolis, il y a des bouchons aux heures de pointes

Quelles sont vos bonnes adresses / coups de coeur à Antibes ? (pour y manger, à visiter, à voir…)

Tout le vieux Antibes est magnifique, le marché provençal est a faire, le port (plus grand port d’Europe avec le fameux quai des milliardaires), la fameuse promenade au cap d’Antibes a faire toute l’année, Juan les pins. Il y a un énorme choix de restaurants, cuisine locale et du monde.
Toute la côte d’azur est magnifique, toutes les villes sont à visiter et aux alentours il y a un énorme terrain de jeu pour celui qui aime les activités extérieures avec le parc du Mercantour, parc régional des pré Alpes, et tellement d’autres encore. Été comme hiver, on ne s’ennuie jamais.

Quels conseils donneriez-vous aux parisiens qui veulent partir ?

Écoutez vous, si vous ressentez le besoin vital de partir partez vous ne le regretterez pas! On se refait un cercle d’amis partout, surtout en participant a des activités. Il ne faut pas avoir peur de se lancer et arrêter de vous trouver des excuses! Pour trouver du travail, il y a LinkedIn, et toutes les plateformes de recherche d’emploi. On peut tout faire à distance en terme de recherche d’emploi et de logement. Quand vous aurez franchi le pas, vous allez vivre une renaissance et développer une phobie de Paris (si vous êtes comme moi :))

Merci à Charlotte pour son témoignage ! Retrouvez la sur Linkedin.

Avis
Le
Par
Partir vivre à Antibes
Notes
51star1star1star1star1star