Vous êtes aux portes de votre nouvelle vie en région ! Mais cet appartement parisien, qu’allez-vous en faire ? Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un bien immobilier sur Paris, vous pouvez vendre votre appartement parisien. Bien entendu, ce sera un apport non négligeable pour acheter votre nouveau logement en région par exemple. L’idée étant de vendre votre bien immobilier au meilleur prix ! Voici quelques conseils :

Conseils pour vendre son appartement parisien

Trouver le bon timing

Ne pas confondre vitesse et précipitation. L’idée est de trouver le bon moment pour vendre votre bien. Se précipiter peut vous amener à vendre votre logement parisien à un prix inférieur à celui du marché… Ce serait bien dommage !

Fixer un prix juste

Menez votre enquête sur les prix du quartier et de votre secteur. Si votre prix de vente est trop élevé, autant vous dire que vous n’aurez pas beaucoup d’acheteur, à moins de faire valoir de vrais atouts. A l’inverse, inférieur au prix du marché, c’est vous qui allez y perdre ! Soyez donc malin et fixer un prix de vente équilibré.

Soyez honnête

La vente se fera si vous instaurez un climat de confiance. Ça commence par ne pas masquer les imperfections ou défauts de l’appartement. Anticiper et corriger les imperfections qui peuvent l’être (souvenez-vous le home staging dont parle Stéphane Plaza et Valérie Damidot). Si l’acheteur s’en rend compte par lui même, c’est l’échec assuré !

Prévoir les diagnostics

Lorsqu’il s’agit des diagnostics obligatoires à présenter à l’acheteur, anticipez-les avant les premières visites. Ça prouvera votre sérieux et permettre au futur acheteur d’estimer les potentiels travaux qu’il peut y avoir.

Promouvoir votre mise en vente

Le premier levier pour promouvoir la vente de votre logement, c’est bien sur le bouche-à-oreille. Mais lorsque celui-ci risque de ne pas suffire, il va falloir opter pour d’autres méthodes. Pensez également aux annonces immobilières en ligne sur des sites comme SeLoger, Pap…

Négocier

Ce n’est pas parce que vous êtes dans la position de vendeur que vous ne pouvez pas négocier. En cas de proposition en dessous du prix de vente que vous vous êtes fixé, accordez encore quelques visites pour vous ouvrir des possibilités. Si cela perdure, posez-vous à nouveau la question du prix, est-il cohérent par rapport au condition du marché ?