Aujourd’hui, nous avons voulu en savoir plus sur le marché de l’emploi dans la ville de Bordeaux et ses environs. Une destination très prisée des parisiens… ! Pour cela, nous avons interviewé Gregory Makiela, directeur et fondateur du cabinet de recrutement NEXTGEN RH. Un cabinet créé à Bordeaux en 2009 qui compte 20 collaborateurs et recrute plus de 250 personnes par an en CDI sur des postes cadres et non cadres. Gregory Makiela a notamment travaillé durant 5 années à Paris avant de s’installer à Bordeaux en 2004.


Emploi & Bordeaux : parole d’expert avec NEXTGEN RH

Qu’est-ce qui rend attractive la ville de Bordeaux et sa région ?

La région garde son authenticité et ses spécificités, le tout accessible à moins de 2h de Bordeaux : vous pouvez déguster du foie gras dans le Perigord, aller surfer à Anglet, visiter les bastides dans le Lot & Garonne, randonner au Pays-Basque, faire de la voile à la Rochelle… Les week-end pour un parisien sont des vacances permanentes. Bordeaux, depuis les grands travaux de rénovation, est devenue un village cosmopolite branché où règne une douceur de vivre (de nombreux restaurants de qualité, des musées dynamiques, des évènements festifs de renom (la fête du vin, la fête du fleuve…). La ville est à taille humaine et le climat y est en général très doux. Même s’il y pleut souvent…

Quelles opportunités existent-ils sur la région ? Quelle dynamique observez-vous en matière d’emploi ?

La région est un terroir de PME dynamiques. Même si le secteur tertiaire est très présent, l’industrie n’est pas en reste et de belles pépites tirent leur épingle du jeux. Le marché de l’emploi est très dynamique sur la région bordelaise, notamment sur les pôles que sont Merignac et Pessac.

Quels secteurs, quelles entreprises recrutent ?

Les secteurs informatiques, logistiques, immobilier et financiers sont les plus dynamiques. Rien que sur le secteur informatique, notre cabinet a plus de 100 postes à pourvoir sur Bordeaux. Les PME sont les plus actives car les plus représentées sur le territoire.

Plus personnellement, quels sont les atouts et les inconvénients d’une vie à Bordeaux ou ses environs ?

Les atouts sont ceux que j’ai cités précédemment. La qualité de la vie est très bonne. Les inconvénients les plus connus : des bouchons qui deviennent chaque année de plus en plus importants, un marché immobilier dont les tarifs s’envolent de jour en jour, l’obligation de s’éloigner du centre pour se loger à des tarifs plus abordables. La plus grosse difficulté pour les nouveaux arrivants est de trouver un emploi pour 2. En effet, il n’est pas rare que les couples de parisiens repartent car le conjoint n’a pas réussi à trouver un emploi à la mesure de ses compétences. En effet, la région étant constituée principalement de PME ou de grands groupes dont les sièges sont à Paris, il y a de nombreuses fonctions qui n’existent pas ou très peu sur le bassin d’emploi. La concurrence est rude pour les prétendants qui doivent redoubler d’efforts pour se différencier.

Quels conseils donneriez-vous à des parisiens qui souhaitent venir s’installer dans la région ?

Il faut tout d’abord accepter une chose difficile : les salaires parisiens ne sont pas ceux de Bordeaux ! Une décote minimum de 15% est à prévoir. La qualité de vie a un prix ! Sachant que le conjoint aura des difficultés pour trouver un emploi, il vaut mieux s’y préparer financièrement et… psychologiquement. Une réorientation de carrière sera peut-être à prévoir pour une personne du couple voir les 2. Savoir réseauter sera la clé du succès : de nombreux emplois se trouvent par le réseau souterrain. Et enfin, enlever sa vision parisienne : la région ne se résume pas au Cap ferret, à Arcachon et aux quais de Bordeaux.

 

Merci à Gregory Makiela pour ses réponses !

Guide pratique : L'essentiel pour quitter Paris !

Ressources, conseils, bons plans, témoignages... Le guide pratique à télécharger, moins cher qu'une pinte à Paris 16 ou qu'un abonnement navigo !

Disponible le 18 octobre prochain.

Vous êtes abonné(e) !