Partir de Paris après 30 ans, bon ou mauvais choix ? Quelles raisons peuvent pousser les parisiens à partir de la capitale une fois la trentaine passée ? Focus sur la tendance du « Quitter Paris après 30 ans ».


C’est l’âge clé qui amène son lot de questions existentielles : Quel est le sens de ce que je fais au boulot ? De quelle vie ai-je envie ? Suis-je prêt à envisager une vie de famille ? Des questions qu’il est naturel de se poser et parmi lesquelles : dois-je quitter Paris pour partir vivre en région ?

Pourquoi avoir envie de quitter Paris après 30 ans ?

C’est le moment charnière entre la fin des études supérieures, le début de la vie professionnelle et la perception d’une possible vie de famille (pas toujours si lointaine que ça). Forcément, une fois l’euphorie parisienne dissipée ou atténuée, c’est la place aux doutes et aux choix à faire pour son avenir.

Il ne s’agit pas tant de choix court terme mais plutôt de décisions qui influenceront le long terme. Parmi les raisons qui poussent les parisiens à réfléchir à ce départ de Paris après 30 ans :

  • La pollution
  • Les temps de transport
  • La qualité de vie
  • Le manque d’espace
  • Les prix de l’immobilier
  • Le coût de la vie
  • Le cadre de vie pour plus tard
  • Le dilemme de l’emploi et la carrière professionnelle

Faut-il quitter Paris après 30 ans ?

En voilà une question complexe ? Rassurez-vous, il n’existe pas de réponse ! Chacun doit aller chercher la sienne et être à l’aise avec ses choix. Partir de Paris une fois la trentaine passée, c’est faire le choix d’une autre vie. De dire « Merci Paris, mais c’est fini ». De tourner la page sur une vie parisienne ultra dynamique pour passer à une vie nouvelle avec des atouts différents. Choisir de vivre en région après 30 ans, c’est aller chercher :

  • un cadre de vie plus apaisant
  • plus d’espaces, notamment vert !
  • des prix moins élevés pour accéder à la propriété
  • un coût de la vie moins élevé
  • plus de proximité avec la mer, la montagne ou la campagne (au choix)

Décider de quitter la capitale après 30 ans, c’est faire un choix pour l’avenir. Pas toujours simple du côté de l’emploi, les enjeux et les compromis peuvent être difficiles. Comme quoi, pas d’âge parfait pour quitter Paris, mais une question de choix personnel. Que ce soit pour après 60 ans, à la quarantaine, ou même avant ses 30 ans, quitter Paris est un choix qu’il est important d’assumer pour pouvoir réussir son changement de vie.