Même en y étant nés, certains quittent Paris pour partir en région. C’est en résumé le témoignage de Anne Gael Jacq Longeagne qui nous fait le plaisir de partager son expérience, maintenant installée à Trouville !


Avant toute chose, comment êtes-vous arrivé(e) sur Paris et pour quoi faire ?

J’ai toujours vécu à Paris depuis ma naissance.

Combien de temps êtes-vous resté(e) sur Paris ?

43 ans!

Quelles raisons vous ont poussé à quitter Paris ?

Nous recherchions une autre qualité de vie pour notre famille. Et vivre à 2H10 de train de Paris en habitant en bord de mer c’est magique non?

Maintenant que vous avez quitté la capitale, où habitez vous ? Que faites-vous ?

A Trouville-sur-mer. Je dirige une agence événementielle pour des événements privés (mariages, anniversaire etc…) et des événements d’entreprise (séminaires, cocktail, lancement de produits etc…)

Partir de Paris : comment vous êtes-vous décidé et avez-vous franchi le pas ? Comment choisir la ville ?

Lors d’un weekend à Trouville, il y a 1 an et demi, nous nous sommes dit que nous serions trop bien ici. Notre fils a terminé son année scolaire et nous sommes partis !

Quels sont les points positifs de votre nouvelle région / ville ?

Etre à 2H10 de Paris, continuer le business à Paris et le développer en Normandie. Vivre en bord de mer et avoir sa dose d’énergie parisienne quand on le veut.

Quels sont les points négatifs de votre nouvelle région / ville ?

Pour l’instant je n’en vois pas…

Quels conseils donneriez-vous aux parisiens qui veulent partir ? Ressources utiles, personnes à connaitre, outils…

Se mettre en lien avec des entrepreneurs sur place. Coworking, Associations d’entrepreneurs…

Merci Anne Gael pour son témoignage ! Quelques endroits où vous pouvez la retrouver : son site web, sa page facebook, instragram ou encore Linkedin

Guide pratique : L'essentiel pour quitter Paris !

Ressources, conseils, bons plans, témoignages... Le guide pratique à télécharger !

Offre spéciale : -20% en vous abonnant à la newsletter !

Vous êtes abonné(e) !