Julie Lêveque est née à Paris et y a passé 34 années de sa vie avant de décider de la quitter. Partir de Paris pour partir vivre à Montaigu, voici le témoignage de Julie !


Avant toute chose, comment avez-vous débarqué sur Paris et pour quoi faire ?

J’y suis née…!

Combien de temps êtes-vous restée sur Paris et quelles raisons vous ont poussé à quitter la capitale ?

34 ans… Le besoin de vert, d’espace, d’une autre qualité de vie, d’un cadre différent pour élever mes enfants, moins de stress, de pollution, de pression sociale, de patron.

Maintenant que vous avez quitté la capitale, où habitez vous ? Que faites-vous ?

Montaigu-Vendée, je suis co-fondatrice et présidente de Comm’une opportunité, le 1er site de rencontre entre porteurs de projet et territoires en demande pour aider l’entrepreneuriat à aller là où on a vraiment besoin de lui, c’est à dire hors des métropoles 🙂

Partir de Paris : comment vous êtes-vous décidé et avez-vous franchi le pas ? Comment choisir la ville ?

Nous avons fait une veille sur les emplois en région Pays de la Loire pendant des mois. Mon mari a trouvé une opportunité à Boufféré, commune intégrée à présent dans la commune nouvelle Montaigu-Vendée.

Nous avons cherché les opportunités de logement entre Nantes et La Roche comprenant une gare, une école, un cadre de vie agréable, des prix immobiliers accessibles, etc.

Je montais parallèlement mon projet entrepreneurial pour gagner la liberté que je souhaitais. L’accueil du service Développement économique de Terres de Montaigu a fini de nous convaincre que notre prochain lieu d’habitation serait bien Montaigu même, où est désormais implantée mon entreprise.

Quels sont les points positifs de votre nouvelle région / ville ?

Tout en comparaison de Paris ! Un logement 2 fois plus grand pour 2 fois moins chers, des écureuils et des mésanges dans le jardin, des voisins sympas, un producteur bio de l’autre côté de la rue, des artisans et commerçants heureux et impliqués, des humains prêts à tendre la main à d’autres, tout simplement.

Au delà, on a à présent la mer à 1h de route 🙂

Quels sont les points négatifs que vous observez ?

Habituée aux transports parisiens, il est clair que ceux autour de mon nouveau chez moi ne répondent pas à tous mes besoins de déplacement, même pas entre les villes principales de Vendée.

Faire tout à pieds ou à vélo est rapidement illusoire avec des enfants en bas âge, la voiture est reine.

Et si vous êtes amenés à rejoindre une autre ville moyenne de France, il vous faudra généralement passer par Paris ou choisir l’avion (!!!).

Idem pour voyager à l’étranger bien sûr. L’offre est moindre et fluctuante selon les mois en région.

Quelles sont vos bonnes adresses / coups de coeur dans votre nouvelle ville ? (pour y manger, à visiter, à voir…)

Vinochio pour découvrir des vins incroyables, L’Arbre à Sucre pour des pâtisseries et des chocolats succulents, le Comptoir de la Digue pour les thés, le marché 100% alimentaire du samedi, la bibliothèque dans un ancien relais poste de Napoléon au milieu d’un grand parc, les 2 tables étoilées du coin, etc. etc.

Quels conseils donneriez-vous aux parisiens qui veulent partir ?

Utilisez Comm’une opportunité pour découvrir de nouvelles communes et ouvrir le champ des possibles 😉

Une commune qui sait vous accueillir, c’est la moitié du voyage déjà effectuée.

Merci à Julie pour son témoignage !

Guide pratique : L'essentiel pour quitter Paris !

Ressources, conseils, bons plans, témoignages... Le guide pratique à télécharger, moins cher qu'une pinte à Paris 16 ou qu'un abonnement navigo !

Disponible le 18 octobre prochain.

Vous êtes abonné(e) !