Trouver un emploi à Toulouse est bien souvent synonyme de mobilité professionnelle car il n’est pas toujours évident de pouvoir se loger dans la capitale occitane. De ce fait, l’attractivité des salaires poussent de nombreux actifs à se déplacer pour travailler.


Le salaire moyen à Toulouse

Le salaire moyen à Toulouse est de 2633€ net par mois. Il est légèrement moins élevé que le salaire moyen de la Haute-Garonne, qui culmine à 2708€ euros net. Le salaire moyen à Toulouse est toutefois nettement supérieur au salaire moyen en France métropolitaine qui est de 1789€ net mensuel.

Le salaire moyen toulousain selon les catégories socioprofessionnelles

Selon l’emploi occupé, les écarts salariaux peuvent grandement différés. Ainsi, les cadres gagnent en moyenne 4065€ net par mois et les travailleurs des professions intermédiaires touchent près de 2470€ net. Les ouvriers, quant à eux, perçoivent un salaire net moyen de 1885€ par mois, tandis que les employés n’empochent que 1843€ net.

Le marché de l’emploi à Toulouse

L’économie toulousaine repose en grande partie sur les industries de pointe du spatial et de l’aéronautique. En effet, ces deux secteurs ont permis de créer quatre-vingt-cinq mille emplois, répartis dans près de sept cent entreprises, faisant de Toulouse la capitale européenne de l’aéronautique et de l’espace. Ainsi, les sociétés Airbus et Thalès, géantes de l’industrie aéronautique et spatiale, tiennent le haut du pavé sur le marché de l’emploi à Toulouse. Néanmoins, il existe d’autres secteurs porteurs à Toulouse.

Selon l’Apec (Association pour l’emploi des cadres), un projet de recrutement sur cinq est en lien direct avec le secteur de l’informatique et du numérique. Utile à connaitre lorsque l’on cherche à venir travailler à Toulouse. Le secteur de l’hôtellerie restauration est lui aussi très présent sur le marché toulousain. Du fait de la grande importance du tourisme dans l’économie globale de la Haute Garonne, il existe un grand nombre d’offres d’emploi concernant les métiers de la restauration industrielle et de la restauration rapide. De plus, certains dispositifs ont été mis en place afin de faciliter l’accès à l’emploi des chômeurs de longue durée.

Le PLIE

Initié par Toulouse Métropole et en partenariat avec la Communauté d’Agglomération du Sicoval, le PLIE (Plan local pour l’insertion et l’emploi), est un dispositif visant à accompagner les demandeurs d’emploi de longue durée. Le but du PLIE est de rendre possible l’accès et le maintien à l’emploi des gens se trouvant dans une situation d’insertion professionnelle et sociale.

La comparaison : Toulouse vs Paris

Entre Toulouse et Paris les écarts de salaires sont importants. Ainsi, un cadre parisien gagne en moyenne 1610€ de plus que son homologue toulousain et un travailleur des professions intermédiaires empoche près de 597€ de plus en travaillant à Paris. Un ouvrier de la capitale perçoit à peu près 450€ de plus qu’un ouvrier toulousain tandis qu’un employé de la capitale occitane gagnent 340€ de moins que son confrère parisien. Toutefois, cet écart est nuancé par le coût de la vie, qui est plus élevé à Paris. On ne peut donc pas uniquement tenir compte des salaires pour faire une comparaison Toulouse vs Paris.