Quitter Paris sans emploi

La question se pose mais souvent parce qu’elle est guidée par la seule frustration de la vie parisienne. Nombreux sont les parisiens au bout du rouleau qui envisage même de tout quitter, à n’importe quel prix. Partir de Paris, sans même un emploi en poche… Quitter Paris à tout prix ! Être guidé par ses seules émotions d’envie de bye bye à Paris n’est pas vraiment une bonne chose. Prenons quelques instants pour réfléchir ensemble à cette décision, ce qu’elle implique, et si vous êtes prêt à en assumer toutes les conséquences.

Sans emploi = sans salaire = situation dangereuse

L’équation est basique. Dans la situation classique d’un salariat qui n’a pas d’autre activité à côté, la perte d’emploi engendre forcément la perte de revenus. Comment vivre sans salaire ? Même en région, la réalité vous rattrape vite. La perte sèche de salaire n’est donc pas vraiment une bonne idée, même si vous n’en pouvez plus de Paris… Résistez, trouvez encore quelques forces en vous, et préparez votre départ.

Les questions à se poser :

  • Mon envie de tout quitter et partir en région sans emploi n’est-elle pas guidée uniquement par mon état de saturation profonde de Paris ?
  • Suis-je vraiment prêt à tout quitter, sauter sans filet de sécurité (financier) ?
  • Ce choix n’est-il pas un peu fou ? N’aurais-je pas la force de tenir encore un peu pour mieux préparer mon départ ?

L’espoir d’un rebond rapide après une démission

« En région, ce sera plus facile, je retrouverai rapidement un job »… On vous le souhaite de tout coeur ! N’oubliez pas que la réalité est parfois tout autre pour travailler en région. De belles opportunités existent dans nos belles régions de France mais, globalement, le marché de l’emploi y est plus complexe, la densité d’offres moins dense, les salaires moins élevés. Soit dit en passant, la question de trouver un nouveau logement est aussi bien plus complexe lorsque vous disposez d’un dossier avec une situation sans emploi… Les problèmes risquent de s’accumuler. Ce qui n’aide pas à croire facilement dans un scénario de retrouver un job rapidement. Restez lucide, prévoyez un plan B.

Les questions qu’il faut vous poser :

  • Sis-je sûr de mes atouts et du marché de l’emploi pour prendre un risque si important ?
  • Quels sont les soutiens financiers dont je dispose au cas où la durée de reprise d’un emploi est plus longue que prévue ?
  • Vais-je pouvoir trouver un logement sans emploi ?

Quitter Paris sans emploi, en gérant le risque

On vous a découragé ? C’est le moment de vous dire que quitter Paris sans emploi est possible… mais pas sans conditions et gestion sérieuse du risque.

Votre épargne financière est un premier levier vous permettant de partir sans job. Vous avez consolidé une épargne de précaution généreuse et vous êtes à bout de souffle à Paris ? Peut-être que c’est le moment de vous en servir. Attention simplement à ne pas idéaliser votre vie en région, au risque de faire face à des déceptions. Grignoter ses économies pour faire face à une désillusion… On ne le vous souhaite pas. Toujours la même solution, préparer autant que possible votre projet.

Le chômage est une autre solution possible pour partir de Paris sans travail. Suite à une rupture conventionnelle, un suivi de conjoint, un licenciement économique, un projet de reconversion… Toutes ces situations vous ouvrent vos droits et vous permettent d’être indemnisé par Pôle emploi. La situation ne sera certainement pas très confortable, disons-le. Mais, au moins, vous aurez une sécurité financière minimum pour vivre et rebondir professionnellement. La question à résoudre est celle du logement… Un dossier « Sans emploi » convint rarement les propriétaires pour trouver une location.

La maison de famille est une autre solution (dont tout le monde ne dispose malheureusement pas). Vos parents ou vos grands-parents ont une maison de vacances dans la région que vous visez ? Dans ce cas, vous pouvez tout quitter et vous y installer pendant un temps de transition pour rebondir. Bien sûr, c’est avec l’accord de propriétaires des lieux !

Vous l’aurez compris, quitter Paris sans emploi, ce n’est pas vraiment conseillé. En faisant ce choix, vous vous exposez à de nombreux risques et à une situation difficile et précaire. Sauf si cette situation est intelligemment pensée, anticipée et sécurisée par un plan B… Nous ne vous recommandons clairement pas de quitter Paris sans travail. Car le nerf de la guerre pour une transition agréable et sereine, c’est l’emploi. Notre meilleur conseil : faites le plein d’énergie pour tenir encore un temps et concentrez-vous sur la construction de votre projet de départ. Tout vient à point à qui sait attendre !

Crédit photo : Andrea Piacquadio – Pexels

Catégories : A la Une | Emploi
Tags :