Elle a quitté sa Picardie natale pour venir à Paris. 25 ans plus tard, elle quitte la capitale pour s’installer en Centre Manque ! Léa Riposa nous fait le plaisir de partager son histoire et son expérience.

Avant toute chose, comment êtes-vous arrivé(e) sur Paris et pour quoi faire ?

Je suis arrivée à Paris pour y travailler en pensant rejoindre ma Picardie natale après quelques années. J’y suis restée 25 ans !

Combien de temps êtes-vous resté(e) sur Paris ?

25 ans !

Quelles raisons vous ont poussé à quitter Paris ?

La recherche d’un emploi stable et conforme à mes attentes et à mon diplôme

Maintenant que vous avez quitté la capitale, où habitez vous ? Que faites-vous ?

J’habite en Centre Manche et cette délocalisation a priori hasardeuse m’a permis de redynamiser mon activité professionnelle. Je suis consultante indépendante.

Partir de Paris : comment vous êtes-vous décidé et avez-vous franchi le pas ? Comment choisir la ville ?

Les nuisances sonores dans mon lieu de vie (qui n’était pas fait pour accueillir une activité libérale) et dans mon quartier, les incivilités, les problèmes de transport liés malheureusement aux problèmes de sécurité. Enfin, le coût de la vie et les charges qui pénalisait mon entreprise.

Quels sont les points positifs de votre nouvelle région / ville ?

Le calme avant tout puisque c’est nécessaire à mon activité professionnelle, des charges moindres et des perspectives de business inédites avec le soutien d’acteurs locaux très sous-estimées à Paris.

Quels sont les points négatifs de votre nouvelle région / ville ?

Aucun ! Mis à part l’éloignement de mes proches même si le Centre Manche est très près de Saint-Lazare.

Quelles sont vos bonnes adresses / coups de coeur dans votre nouvelle ville ? (pour y manger, à visiter, à voir…)

Tout est beau dans le Cotentin mais j’ai mes coups de coeur… À Coutances, pour déguster du bon et du local chez les Pipelettes et Il est Thé une fois. Après on faIt un saut chez Ocep pour écouter de la musique et on termine avec le jardin magnifique. Ou encore dénicher des trouvailles déco chez La Mouette ! On peut aussi faire des ballades à Pirou plage, Créances, sur le port de Carentan ou plus haut à Barneville Carteret. À Granville, à ne pas manquer : le musée Christian Dior et j’en oublie ! Si on est nostalgique et fan de cinéma : Cinémoviking à Saint-Lô.

Quels conseils donneriez-vous aux parisiens qui veulent partir ? Ressources utiles, personnes à connaitre, outils…

Faire le point sur ces objectifs et partir pour de bonnes raisons : on ne part pas par dépit ! Faire une liste des envies, de ce que l’on veut garder et ne plus vivre (perso/pro/loisirs). Puis on interroge les proches, on surfe sur le net et on se déplace pour vérifier : qualité de vie, coût de la vie dans certaines zones plus recherchées, emploi, création d’entreprises… Bref, des indicateurs clé qui ne trompent pas. C’est très matérialiste mais c’est indispensable car il faut pouvoir évaluer l’impact et se projeter… ou pas.

Merci à Léa pour son témoignage ! Vous pouvez la retrouver sur Facebook, Twitter, LinkedIn ou encore son site web.