Après 10 ans à Paris, Diana Gochgarian est parti s’installer à Lyon en 2016. Elle a également profité de son arrivée dans cette ville pour lancer un blog consacré à la ville de Lyon. Elle nous partage son expérience !


Comment êtes-vous arrivée sur Paris et pour quoi faire ?

C’était en 2007, j’étais étudiante en Lettres. Je rêvais de Sorbonne et de Paris, je lisais Simone de Beauvoir et Aragon en permanence, je regardais les films de Marcel Carné. Pour moi, Paris représentait un fantasme absolu de culture, d’érudition, d’avant-garde… À l’université Paris 3, les profs étaient aussi les auteurs des livres que j’étudiais, c’était génial.

Combien de temps êtes-vous resté(e) sur Paris ?

Je suis restée 10 ans à Paris, car à l’issue de mes études j’ai tout de suite trouvé un poste. Il s’agissait d’une startup qui démarrait à l’époque, et qui a bien grandi depuis. J’y suis restée jusqu’en 2016.

Quelles raisons vous ont poussé à quitter Paris ?

J’avais besoin de changement dans ma vie, et le plus radical me semblait être de déménager. Bizarrement, à l’époque, je ne souffrais pas vraiment de ce qu’on considère comme la mauvaise qualité de vie parisienne. Je ne regrettais pas d’habiter dans un mouchoir de poche, ni du bruit. J’étais juste un peu jalouse l’été, quand ma famille qui habite près de Lyon m’envoyait des photos d’excursions au bord de la Méditerranée dès le mois de juin, et que mon plus grand bol d’air était un tour au square des Batignolles…

Maintenant que vous avez quitté la capitale, où habitez vous ? Que faites-vous ?

J’habite à Lyon depuis mai 2016. J’ai travaillé dans une start-up jusqu’à maintenant. Aujourd’hui, je suis consultante et formatrice en marketing digital et je lance plusieurs projets à mon compte. J’ai lancé en 2017 un site internet, Inside Lyon, qui répertorie les bonnes adresses de la ville ainsi que des idées d’activité. Ça m’occupe aussi pas mal !

Partir de Paris : comment vous êtes-vous décidé et avez-vous franchi le pas ? Comment choisir la ville ?

Ça s’est fait assez facilement : j’ai rencontré le fondateur d’une start-up qui a pensé à moi pour l’aider à lancer son projet. J’étais séduite par le challenge. De plus, il était à Lyon, mes frères aussi, et mon mari était prêt à me suivre. On aurait pu choisir Bordeaux si une autre occasion s’était présentée.

Quels sont les points positifs de votre nouvelle région / ville ?

D’abord – et ce n’est pas rien – Lyon est vraiment une ville que je trouve magnifique, avec ses façades sculptées, ses deux fleuves sur laquelle toute la ville est construite, ses toits rouges, ses églises gothiques, sa colline de Fourvière, ses tours modernes, son immense parc de la Tête d’Or. Ensuite, tout le monde vous dira que la montagne est toute proche, la mer n’est pas bien loin non plus et on peut partir facilement en week-end en Italie. Mais enfin, et c’est ce que je voulais démontrer avec Inside Lyon, dans la ville, il se passe énormément de choses !

Quels sont les points négatifs de votre nouvelle région / ville ?

Rançon du succès : le coût de l’immobilier à Lyon a énormément grimpé ces deux dernières années. Au niveau culturel, il se passe des choses excellentes (la programmation d’opéra et de musique classique par exemple, la biennale d’art contemporain, la biennale de la danse, etc.) mais si on veut voir de grandes expos, il faudra prendre le train pour Paris…

Quels conseils donneriez-vous aux parisiens qui veulent partir ? Ressources utiles, personnes à connaitre, outils…

Si vous comptez emménager à Lyon, il faut faire un tour sur le site et vous abonner aux comptes Instagram et Facebook d’Inside Lyon. Ça vous donnera un aperçu de ce qui s’y passe.

Merci Diana pour son témoignage ! 🙂

Avis
Le
Par
Vivre à Lyon
Notes
51star1star1star1star1star