Le confinement suscite bien des questions concernant l’état du marché de l’immobilier à Paris. Certaines hypothèses ont même été avancées sur ce à quoi pourrait ressembler ce marché à la fin du confinement. Seul un expert en la matière peut apporter quelques éclaircissements sur ce sujet et nous allons essayer de vous en dire davantage.


Les impacts du confinement sur le marché immobilier

La crise sanitaire actuelle causée par le Covid-19 est une situation nouvelle pour la planète. Les prévisions peuvent être faussées, étant donné que l’avenir de l’humanité reste incertain. Plusieurs questions se posent par rapport à la durée du confinement. Une incertitude qui contraint les individus à puiser dans leur épargne pour couvrir leurs besoins au quotidien durant cette période difficile. Pour ce qui est de l’immobilier, les effets du confinement auront sans doute des impacts négatifs dans le secteur. Il est possible que le marché connaisse quelques baisses de tarif, mais celles-ci ne seront peut-être pas trop importantes.

Qu’en est-il du marché de l’immobilier parisien ?

Pour l’heure, mieux vaut rester à l’affût de l’évolution du marché de l’immobilier parisien. Se prononcer sur les probabilités d’évolution peut fausser les prévisions. Il convient de se limiter à émettre des hypothèses au lieu de croire à n’importe quels avis et conviction émis. Dans tous les cas, l’immobilier a toujours été une valeur sûre en matière d’investissement, il est d’ailleurs considéré comme étant l’une des valeurs refuges les plus fiables même en pleine période de crise.

En outre, le marché parisien possède diverses spécificités comme une demande fortement élevée par rapport à l’offre. La crise sanitaire que nous vivons actuellement n’aura donc pas d’impacts importants sur l’état de ce marché très juteux.

Une baisse possible des prix de l’immobilier

L’interruption des transactions peut éventuellement mener à une baisse des tarifs des biens immobiliers à Paris. Toutefois, on ne peut répondre concrètement à la question concernant cette diminution des prix avant la relance de l’économie, notamment à la fin du confinement. Il faut donc croiser les doigts pour que les investisseurs étrangers n’abandonnent pas leur projet d’investissement dans la capitale.

Une demande constante malgré le confinement

Nombreux sont ceux qui poursuivent leurs recherches immobilières durant cette période de confinement, sachant que certaines agences continuent leurs prospections. Pour les plus ambitieux, les projets d’acquisition de biens immobiliers s’effectuent en bonne et due forme. Le temps passé en confinement leur a notamment permis d’approfondir leurs recherches. L’idée est de prendre une certaine avance et d’accélérer les transactions une fois le marché relancé. Après cette longue période de confinement, le secteur de l’immobilier va sûrement prendre un nouveau souffle.

Une assistance à distance par des professionnels

Malgré la fermeture des agences immobilières, le traitement des dossiers se poursuit en ligne. Le confinement ne freine pas nécessairement les activités dans ce secteur grâce aux différents outils de communication comme la visioconférence qui permet de présenter le bien à vendre ou à louer aux clients. De leur côté, les agents immobiliers accompagnent leurs clients dans la gestion de leur projet immobilier grâce à la communication en ligne. L’estimation de la valeur du bien et les devis se font à distance sans que le client n’ait à se déplacer.

Quant aux banques, elles se lancent également dans cette voie. Certes, les transactions financières importantes sont gelées, mais les différentes offres restent accessibles via leurs sites internet. Il existe des comparateurs d’offres bancaires comme Détective Banque qui orientent ainsi les clients vers des formules intéressantes en matière de prêt immobilier par exemple. Une fois la crise passée, les procédures d’achat peuvent être lancées dans les meilleures conditions grâce aux précieux conseils d’un professionnel.

Confinement : des avantages pour le secteur immobilier ?

Le confinement ne présente pas que des inconvénients pour le secteur immobilier. Avec la démocratisation du télétravail depuis l’apparition des premiers cas de Covid-19 en France, les Parisiens commencent à s’habituer au travail à domicile. Ce serait une aubaine pour les agences immobilières, car les gens de la ville pourraient acheter des maisons en province et continuer à exercer leur activité via le télétravail… Pour le moment, ce ne sont que des hypothèses.

D’autre part, cette période de crise sanitaire a poussé les Français à aménager un espace vert à l’intérieur de leur propriété. En effet, entretenir un jardin est une occupation intéressante pendant les heures perdues. Le jardinage pourrait être un excellent moyen de passer de bons moments en famille en cette période de crise.

Guide pratique : L'essentiel pour quitter Paris !

Ressources, conseils, bons plans, témoignages... Le guide pratique à télécharger, moins cher qu'une pinte à Paris 16 ou qu'un abonnement navigo !

Disponible le 18 octobre prochain.

Vous êtes abonné(e) !